• numérique-marketing-web

    5 façons imparables de rater votre virage numérique

    Le consommateur s’est digitalisé à tel point qu’on ne parle plus de marketing digital mais de clients digitaux. Lire l’article de Fred Cavazza.

    Les entreprises, elles aussi suivent le pas. Hormis quelques retardataires, la plupart d’entre elles ont compris que leur avenir dépend grandement de leur capacité à aller à la rencontre de leur clientèle, sur le web.
    Cette tendance peut cependant, induire pas mal de chefs d’entreprise dans l’erreur, s’ils ne réunissent pas les conditions nécessaires à un virage numérique.
    Dans mon article aujourd’hui, j’aimerais justement vous parler des erreurs qui peuvent vous faire rater votre transition numérique. Sans être exhaustif, j’en ai recensé cinq principales.

    1/ Négliger la formation au départ

    Oui le temps presse et le client n’attend pas. Les nouvelles technologies aidants, le consommateur est devenu plus futé et mieux armé pour amorcer son processus d’achat, grâce notamment à la recherche sur le web. Ce n’est pourtant pas une raison pour foncer tête baissée dans un univers aussi vaste que le web.

    Bien comprendre les fondements d’une présence web efficace est la condition sine qua non à la réussite de votre projet. Et cela passe par la formation, la vôtre en tant que chef d’entreprise et celle de votre équipe. Avoir une culture web au sein de votre entreprise, contribue grandement à l’atteinte de vos objectifs.

    En vous formant, vous vous donnez les moyens de comprendre l’enjeu marketing autour du web. Cela vous permet aussi de comprendre le langage de vos partenaires web.
    Lire l’article de Guy Bolduc à ce sujet.

    2/ Créer un site web «comme tout le monde»

    Toujours dans cette course pour rattraper le client sur internet, on peut être tenté de faire ‘’comme les autres’’ c’est-à-dire créer un site web et espérer voir la clientèle se bousculer devant votre panier d’achats ou offre de service.

    Au risque de vous déplaire, ça ne se passe pas comme ça ! Avoir un site web tout court, n’est nullement la garantie de voir vos affaires prospérer sur le web. Faut-il encore que celui-ci réponde aux normes et exigences de la navigation sur internet. De nos jours, tout le monde peut créer un site web, et cela en quelques clics.

    Ne soyez pas tenté de seulement suivre la vague. La conception de votre site web doit répondre à un cahier de charge bien défini, qui répond aussi bien aux aspects techniques de la navigation sur internet qu’à vos objectifs marketing. Ce qui m’emmène d’ailleurs, à vous parler de la troisième erreur qui peut vous faire rater votre virage numérique.

    3/ Ne pas avoir une vision marketing globale

    Ne l’oublions pas. Le marketing web n’est rien d’autre que le prolongement du marketing classique sur le web. Ceci pour rappeler qu’une réflexion marketing est la base de toute action dans une entreprise, sur le web comme ailleurs.

    C’est pour cette raison qu’on parle de plus en plus de marketing 360 degrés. Votre stratégie sur le web doit faire partie d’un ensemble d’actions marketing déployées sur plusieurs canaux ou mix marketing, au même titre que les relations publiques, la promotion. Sauf que dans ce cas, les moyens utilisés sont propres au web, et sont une déclinaison de l’objectif marketing global.

    4/ Penser que le web c’est «Gratuit»

    Dans la vie rien n’est gratuit, encore moins en affaires. Espérer faire fructifier ses affaires en fabriquant un site web à la va-vite, ou en créant une simple page Facebook est une utopie voire un manque de lucidité quand on est un chef d’entreprise.

    La réussite d’un business modèle basé essentiellement sur la publicité comme celui de Facebook est la preuve irréfutable qu’il faut consentir un investissement pour rejoindre la clientèle sur web. Le nombre stratosphérique de données contenues sur internet oblige maintenant la plupart des entreprises à dépenser un minimum d’argent pour espérer atteindre sa clientèle.

    Et cela commence de la création d’un site web professionnel, à la promotion de son contenu via des canaux comme un blogue d’affaires ou autres réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn etc…

    Le web est un monde où il faut prendre sa place et cette dernière à un coût. Celui-ci doit être consenti, justement dans votre stratégie marketing globale.

    5/ Être obsédé par des résultats à court terme

    On se bouscule pas mal sur le web ! C’est pour cette raison qu’on dit que le web est une question de temps. Pour bâtir sa réputation sur internet, on a besoin de deux choses : la persévérance et la patience. Je m’explique : la bataille sur le web se concentre principalement sur la visibilité sur les moteurs de recherche. La raison en est toute simple; c’est là où se trouve la plupart du temps, votre client.

    Il faut comprendre que le fonctionnement des moteurs de recherche est basé essentiellement sur la pertinence des contenus partagés et surtout sur leur ancienneté. En supposant que votre contenu soit de très bonne qualité, il faudra laisser le temps aux moteurs de recherche comme Google pour le détecter et le classer dans ses pages de résultats. C’est pour ça que la persévérance et la patience sont de rigueur à ce stade.

    Ceci étant dit, n’espérez pas avoir des résultats probants au début. Concentrez-vous sur la qualité de votre site web et celle de vos contenus, les résultats seront là, c’est une garantie.

    Entre temps, vous pouvez toujours utiliser des tactiques à court terme comme la publicité pour faire fructifier vos premiers investissements et gagner en notoriété. Mais ne soyez surtout pas obsédés par des résultats à court terme.

    En conclusion, gardez en tête que le web est un domaine très vaste ou l’on peut facilement perdre son temps et son argent. Pensez à vous former et pourquoi pas ? vous faire accompagner par un partenaire sérieux.