• web-écrire-diagonale

    Comment écrire un article de blogue en « diagonale »

    J’avais souligné dans un article précédent qu’écrire un article de blogue n’était pas si compliqué. Je voulais dans ce dernier démystifier le sujet, afin d’encourager les entreprises à tenter l’aventure en créant leur blogue d’affaires.

    J’avais à l’occasion, proposé un cheminement simple en mettant en avant, quelques outils d’aide pour trouver l’inspiration, sachant que généralement, c’est le principal frein que je détecte chez mes clients.
    Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de techniques de rédaction, propres au web. Pour bien les comprendre, il faut partir des spécificités liées au web et aux contraintes y afférentes.

    La surabondance d’informations

    Elle se traduit par ce qu’on appelle communément l’infobésité. L’internaute consomme quotidiennement, une quantité énorme d’informations et le développement de la technologie mobile ne fait qu’accentuer la chose.
    L’internaute s’est vite adapté à cette situation, en développant une nouvelle façon de consommer l’information qui lui est proposée. Il a appris à lire en diagonale.

    Qu’est-ce que la lecture en diagonale ?

    La lecture en diagonale est une façon de passer par-dessus le contenu du texte sous forme d’un scan. Une manière d’aller à l’essentiel. En plus de la multiplication des données sur le web, il faut savoir aussi qu’il est plus difficile de lire sur un écran que sur du papier.
    Une étude de Useit.com sur le comportement dans la lecture web, démontre parfaitement que le lecteur sur une page web opère d’une manière bien sélective. Quatre points d’ancrage de l’œil du lecteur ressortent de cette étude :

    1. Le titre
    2. Les sous-titres
    3. Les contrastes de couleurs
    4. Les puces situées sur la gauche

    Ceci renseigne très bien sûr la manière dont vous devez vous y prendre pour capter l’attention de votre lecteur, et surtout pour l’accompagner dans la lecture de votre article de blog.

    Voyons maintenant, comment procéder pour faciliter la lecture à votre visiteur

    Le titre

    Choisissez soigneusement votre titre. Passez-y la moitié de votre temps de rédaction s’il le faut. Il est la première des choses que le lecteur regarde et c’est peut-être la dernière, si vous n’êtes pas assez convaincant. Pour qu’un titre soit convaincant, il faut qu’il pose clairement le problème qui intéresse votre persona.

    L’introduction

    L’introduction doit ressortir le problème posé et doit donner envie au lecteur d’aller plus loin. C’est le moment de raconter votre histoire.

    Les sous-titres

    Les sous-titres ont pour rôle d’alléger le texte, en permettant de fragmenter le contenu en plusieurs chapitres. Ils fournissent aussi au lecteur, des informations clés sur le contenu de l’article.

    Les listes à puces

    En plus de leur position stratégique sur la page web, c’est-à-dire sur la gauche du texte, les listes à puces sont très appréciées par les lecteurs car elles permettent de résumer facilement les idées et demandent un temps relativement court pour être lues.

    L’écriture en gras

    Nous le savons, l’œil du lecteur a tendance à s’arrêter devant un contraste de couleurs, alors faites ressortir vos contenus stratégiques dans le texte en les mettant en gras. Attention cependant à ne pas trop en abuser, sous peine de perdre tout l’intérêt de le faire.

    Créez et mettez en évidence des liens

    Le lecteur aime les liens car il sait qu’il va avoir accès a une source supplémentaire d’information. Proposez lui des liens internes d’aord pour le garder sur votre blog tout en lui démontrant la richesse de votre contenu.En suite, offrez lui un lien externe pour lui démontrer la qualité de votre veille.

    Faites court

    Mon dernier conseil est d’écrire simple, évitez la surenchère sémantique et le verbiage inutile. Vous êtes sensés aider votre lecteur et non pas lui compliquer la vie. Sachez que les internautes ont de moins en moins de temps pour parcourir tout ce qui leur est proposé sur internet. Ne rajoutez pas une couche à leur stress, offrez leur un contenu léger, non pas par sa qualité, mais par sa forme. Aidez-les à surfer sur votre article !

    Et vous ? vous faites comment pour faciliter la lecture à vos visiteurs ?