Comment améliorer votre présence web ?

Comment améliorer votre présence web ?

Avez-vous pris le temps d’analyser l’impact de votre site web sur les résultats de votre entreprise ? Est ce que vos affaires se portent mieux depuis sa création ? Si la réponse est oui, cela signifie que vous êtes sur la bonne voie. Par contre, si vous trouvez que cela n’a rien changé, et qu’il n’y a aucun signe qui prouve un lien entre les deux, ce n’est pas normal.

Regardons ensemble, les causes probables :

Votre site est trop statique

En créant un site web, vous vous placez déjà, parmi la moitié des entreprises québécoises qui sont présentes sur internet. Un bon début certes, mais pas suffisant. Si vous ne faites rien pour le dynamiser, votre site restera dans les abysses du web. Et c’est probablement la raison pour laquelle vous ne voyez pas de corrélation, entre vos ventes et votre présence web. En effet, pour qu’un site web devienne une source de revenus, il faut qu’il soit dynamique. Son contenu doit être constamment renouvelé et mis à la disposition des clients potentiels.

Check-up technique pour commencer

L’ergonomie du site web est la première des choses à vérifier. Elle permet de savoir si votre site offre une expérience agréable aux visiteurs. C’est très important, car c’est la première barrière qui peut faire fuir un internaute. Voici quelques points à prendre en considération :

  • La simplicité, plus votre site est épuré et peu chargé, meilleure sera la première impression de votre visiteur. À ce sujet, je vous déconseille vivement des pages d’accueil avec animations. Elles sont souvent perçues comme des parasites.
  • La vitesse de téléchargement, l’internaute ne donnera pas plus de 15 secondes à votre page pour apparaître.Au-delà, il y a de fortes chances pour qu’il aille voir ailleurs.
  • L’écriture web, on ne lit pas sur un écran d’ordinateur comme on lit un bouquin. Découpez le texte en paragraphes, mettez-y des sous-titres et enfin, utilisez des phrases courtes.
  • Le poids des images, faites attention à ne pas télécharger des images trop volumineuses.1024 px devrait suffire. Vous pouvez utiliser Gimp, un outil gratuit pour retoucher et redimensionner vos images.
  • La compatibilité, à compter de ce 21 avril 2015 , Google a décidé de pénaliser les sites web qui ne sont pas compatibles avec les appareils mobiles. Votre site doit être Responsive, c’est à dire lisible sur les tablets et cellulaires.

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive. Votre concepteur web devra l’élargir pour vous.

Analyse de votre contenu

Vous avez sans doute, déjà entendu cette fameuse expression: le contenu est roi. En la faisant simple, cela signifie que les spécialistes du marketing considèrent que le contenu est la manière la plus indiquée pour attirer et fidéliser une clientèle.

Alors, comment trouvez-vous votre contenu ? D’abord en produisez-vous ? Avez-vous un blogue ? Partagez-vous des informations pertinentes avec vos clients potentiels ? Et votre infolettre, comment se porte -elle ? Ceux sont autant de questions auxquelles vous devez répondre, pour savoir si oui ou non, vous avez une stratégie qui permet d’attirer du trafic vers votre site, afin de le sortir de ces fameux abysses du web.

Notions de contenu !

La notion de contenu consiste à produire et à partager des informations utiles et pertinentes avec les clients potentiels, dans le but de gagner leur confiance et leur adhésion à la marque. Une fois cette relation établie, c’est forcément vers vous qu’ils se retourneront, lorsqu’ils auront besoin de faire un achat.

Des pistes pour démarrer !

  1. Définir le profil type de votre audience. Créer ce qu’on appelle dans le jargon, votre persona. Ce personnage fictif qui correspond virtuellement a votre client idéal. On ne s’adresse pas à une maman au foyer comme à une femme active. Ni les habitudes ni les priorités ne sont les mêmes.
  2. Faire l’inventaire des problèmes auxquelles il pourrait faire face, et pour lesquels vous disposez d’une expertise. Vous pouvez ainsi, dressez une liste de sujets, de conseils, d’astuces à traiter pour l’aider, sur votre blogue par exemple.
  3. Définir vos objectifs : est-ce que vous visez la notoriété et l’image ? Est-ce que vous voulez convertir ? Vous pouvez aussi proposer du contenu à des fins de fidélisation. De l’objectif, on définit le fond et la forme du contenu.
  4. Les types de contenu : Vidéos, photographie, infographie, article, ebook, webinaire. En fait, il y a plusieurs types de contenu que vous pouvez proposer. Essayez-les tous, avec le temps vous apprendrez ce que votre type de clientèle privilégie. Et puis variez de temps en temps, afin de ne pas lacer votre cible.
  5. Choisir vos canaux de diffusion : le blogue est certainement le moyen le plus puissant pour produire et diffuser du contenu. Facile à mettre en place et peu couteux, il demande cependant une certaine expertise en matière d’écriture et aussi du temps. Deuxième outil de diffusion à privilégier est l’infolettre, elle permet de maintenir une relation directe et plus ciblée avec vos clients, grâce à leur abonnement.
  6. Les réseaux sociaux sont un moyen formidable pour diffuser votre contenu. Leur caractère social vous permet de créer une relation plus humaine, plus sociale. C’est généralement à travers eux que vous allez renforcer votre image et votre notoriété. Mais pas seulement ça, car ils deviennent eux aussi, d’excellents moyens d’acquisition, notamment grâce à leurs plateformes publicitaires. Mais là, c’est une tout autre histoire que je vous raconterez bientôt.

En attendant, si vous avez besoin de créer du contenu pertinent pour votre blogue, contactez-moi , je peux vous aider.

A propos de l'auteur
Salim Bensada
Rejoignez la discussion

Salim Bensada

Stratège en marketing de contenu, blogueur d’affaires et formateur, j’aide les petites entreprises et organisations à bâtir leur présence sur le web, en les aidant à produire un contenu engageant et surtout en les formant à le faire.